Projet pilote européen dans le domaine des services logistiques avec le groupe chinois Henan Imported Materials Public Bonded Center

Le 10 juillet 2018, un protocole d’accord visant à réaliser au Luxembourg un projet pilote européen dans les services logistiques liés au commerce électronique transfrontalier par le groupe chinois Henan Imported Materials Public Bonded Center a été signé entre le ministère de l’Économie et la société à l’occasion de la visite au Luxembourg du secrétaire général du parti communiste chinois de la Province du Henan en Chine, Wang Guosheng.

Signature du protocole d'accord entre le ministère de l'Économie et le groupe Henan Imported Materials Public Bonded Center
©2018 Chambre de commerce de Luxembourg / Charles Caratini, tous droits réservés

 

Le commerce électronique transfrontalier chinois connaît un développement rapide et prend de plus en plus d’importance dans les échanges internationaux de biens. Le commerce électronique transfrontalier doit s’appuyer sur des processus équitables et transparents afin de faciliter les échanges tout en veillant à la sûreté et la sécurité tout au long de la chaîne logistique, l’objectif de ce projet pilote est ainsi de mettre en place une solution durable pour le marché européen en tenant compte des évolutions du cadre législatif européen à l’égard du commerce électronique transfrontalier.

Actuellement, le groupe chinois Henan Imported Materials Public Bonded Center gère un centre logistique à Zhengzhou qui offre aux acteurs du commerce électronique des solutions intégrées de logistique comprenant, entre autres, l’entreposage, les services de dédouanement et la livraison des colis, et ce, sous la supervision de la douane chinoise via notamment un système informatique. Souhaitant s’appuyer sur la nouvelle route aérienne entre Zhengzhou et Luxembourg opérée par Cargolux, le groupe chinois souhaite mettre en place au Luxembourg un modèle similaire approprié pour le marché européen en collaboration avec les acteurs logistiques établis au Luxembourg.

Le Vice-Premier ministre, ministre de l’Économie, Étienne Schneider a déclaré: "Ce projet s’inscrit dans le développement du commerce électronique transfrontalier qui représente un défi ainsi qu’une grande opportunité pour le commerce international. La mise en place de telles solutions logistiques spécifiquement dédiées au commerce électronique transfrontalier est en ligne avec la stratégie du Grand-Duché pour le développement des services logistiques à haute valeur ajoutée répondant aux évolutions du commerce international."

 

Communiqué par le ministère de l'Économie

Dernière mise à jour